Danger : lutter contre les perturbateurs endocriniens pour être en meilleure santé

Posté dans : Beauté, Santé | 3

Je ne pouvais faire mon premier article de blog sans commencer par les perturbateurs endocriniens ! La raison qui m’a poussé à passer aux cosmétiques naturels.

 

Dans son entourage, qui n’a pas d’exemples de personnes atteintes de cancer et autres maladies ? Malheureusement personne… Or ce n’est pas normal ! Notre planète meurtrie et nos corps contaminés appellent à l’aide. L’activité humaine dans les sociétés occidentales a chamboulé notre quotidien et le nombre de maladies n’a jamais été aussi élevé. Les recherches scientifiques et les organismes de santé évoquent de plus en plus les perturbateurs endocriniens.

Que sont-ils ? Seraient-ils la cause de (presque) tous nos maux ?

 

Le système endocrinien, l’équilibre de notre corps

Le système endocrinien (ou hormonal) est constitué de différentes glandes qui produisent des hormones. Elles jouent le rôle de messagers et régulent de nombreuses fonctions essentielles de l’organisme : les ovaires, les testicules, les glandes thyroïde, parathyroïdes et surrénales, l’hypophyse, l’épiphyse cérébrale et le pancréas.

Il coordonne et régule un grand nombre de fonctions du corps comme la croissance et le développement, le comportement, la reproduction et le développement de l’embryon, la production, l’utilisation et le stockage de l’énergie, ou encore la réponse à des stimuli comme la peur. En somme, ce qui nous fait sentir VIVANT !

Un rôle essentiel du système endocrinien est d’assurer l’équilibre physiologique interne face aux contraintes extérieures. L’organisme peut ainsi maintenir en équilibre le bon fonctionnement de la glycémie, le bilan hydrique, la température du corps et bien d’autres constantes essentielles.

Les hormones sont ensuite rapidement éliminées (généralement transformées en formes inactives par des enzymes, puis éliminées dans les urines ou dans la bile), ce qui met un terme à leur action.

 

perturbateur-endocrinien-systeme-endocrinien-regule-notre-organisme-hormone-dérèglementSource :http://www.perturbateurendocrinien.fr/

 

Perturbateurs endocriniens, la menace invisible

Voici une définition de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) sur les perturbateurs endocriniens :

« Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)- populations ».

Les perturbateurs endocriniens « brouillent » ainsi les glandes endocrines qui ne peuvent plus assurer le rôle de messager interne et d’équilibre.

 

D’où viennent ces substances toxiques ?

En bref, ce qui contient des perturbateurs endocriniens sont :

  • L’environnement pollué : eau, sols, air
  • Les objets du quotidien en plastique et en matières synthétiques (qui contiennent des retardateurs de flammes) : jouets, vêtements et enrobage synthétique, bouteille et emballage en plastique…
  • Les cosmétiques et produits d’entretien qui contiennent des matières synthétiques et dérivés de la pétrochimie. qui a envie de se tartiner la tronche de pétrole tous les jours ?
  • Les aliments contaminés
    • la viande car les animaux d’élevage consomment de nombreux antibiotiques et leur alimentation contient des pesticides,
    • les poissons car l’eau de mer et de source sont contaminées,
    • les fruits et légumes, céréales etc qui contiennent des produits de traitement des cultures comme les pesticides,
    • Les aliments industriels transformés qui sont bourrés de conservateurs chimiques, additifs, nitrites… Les nitrites sont utilisées dans l’agroalimentaire afin de colorer les aliments comme le porc ou le saumon. La couleur de la viande de porc est plutôt blanchâtre, alors que dans l’imaginaire commun, le jambon c’est rose ! Merci les industriels pour le « bourrage de crâne ». Alors qu’un jambon bien rose, rempli de nitrites, c’est plus vendeur.

À titre informatif, voici le pourcentage de substances toxiques cachées dans vos cosmétiques :

perturbateurs-endocriniens-salle-de-bains-cosmetique

Vous pensiez que votre crème aux huiles précieuses et enrichie en beurre de karité allait vous faire paraître 5 ans de moins ?! Attention au greenwashing apprenez à décrypter la liste des ingrédients et la composition INCI.

 

 

Perturbateurs endocriniens, ils sont partout !

D’après la liste ci-dessus, on en conclu que les perturbateurs endocriniens sont définitivement partout, comme cette illustration peut le représenter :

perturbateurs-endocriniens-produits-danger-pour-sante-cancer

Source : http://m.leparisien.fr/

 

Quels sont les dangers des perturbateurs endocriniens ? Attention à l’effet « cocktail »

Les perturbateurs endocriniens sont présents dans notre quotidien à l’état de traces, à des niveaux de concentration faibles. Nous y sommes exposés par de multiples voies : ingestion, inhalation, contact cutané.
Donc en soit, à faible dose, ces substances dites perturbatrices endocriniennes, ne sont potentiellement pas néfastes pour l’organisme. Mais en revanche, ce qui est pause un problème communautaire, c’est « l’effet cocktail » de substances et molécules différentes qui peuvent interagir entres elles, avec une accumulation des perturbateurs endocriniens que l’on retrouve à des taux non négligeables dans l’organisme, et notamment dans les graisses.

 

C’est l’exposition à des concentrations faibles sur le LONG TERME qui entraîne des risques et dangers pour la santé et l’environnement.

 

La sensibilité aux perturbateurs endocriniens peut varier selon les périodes de la vie. Le développement foeto-embryonnaire, les nourrissons et jeunes enfants présentent une sensibilité accrue à ces substances.

 

Un lien entre perturbateurs endocriniens et cancer ?

perturbateurs-endocriniens-risque-sante-humain-planete-animaux

Les perturbateurs endocriniens dérèglent le système hormonal et ont des conséquences néfastes sur l’être humain :

  • Dérèglement de la thyroïde,
  • Réduction de la fertilité,
  • Problème de développement du fœtus entraînant des handicap et autres maladies,
  • Puberté précoce des enfants,
  • Cancers (prostate, testicules, ovaires, seins…),
  • Troubles neurologiques,
  • Troubles du comportement,
  • Maladies cardiovasculaires…

 

Outre l’impact sur la santé humaine, ces substances peuvent avoir également des impacts sur l’environnement et en particulier la faune :

  • Fertilité également réduite chez les animaux,
  • Déformation des vertèbres chez les poissons,
  • Féminisation des espèces,
  • Hausse des hermaphrodites…

 

Comment faire face aux perturbateurs endocriniens ? Quelles sont les solutions ?

Comme nous l’avons vu, à cause essentiellement de l’activité humaine, les perturbateurs endocriniens sont partout et font partis de notre quotidien. C’est « l’effet cocktail » avec l’exposition diverses de perturbateurs endocriniens qui entraîne des risques et des dangers pour la santé et l’environnement.

L’État met en place de nombreuses actions et lois pour limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens.
Cependant, vous pouvez limiter et supprimer de votre quotidien les sources de substances endocrines sur lesquelles vous pouvez avoir une action :

 

  • Privilégiez l’eau et les breuvages dans des bouteilles en verre,
  • Privilégiez les matières brutes non transformées et traitées (jeux et décoration en bois, vêtements non synthétiques),
  • Supprimez le sur-emballage inutile : achetez en vrac et conservez dans des bocaux en verre. De plus, le prix est souvent beaucoup moins cher et vous faites un geste pour la planète en évitant le gaspillage de l’emballage en carton qui part directement à la poubelle !
  • Utilisez des produits de cosmétique et d’entretien naturels et bio,
  • Cuisinez au maximum vos repas vous-même car on sait ce qu’on y met ! (et on ne rajoute pas de conservateurs, nitrites…),
  • Privilégiez une alimentation locale qui limite les émissions de CO2 et si possible biologique car les produits sont cultivés avec moins de produits chimiques,
  • Privilégiez des poissons sauvages et de la viande élevée en liberté qui se nourri d’herbes et non de graines contaminées.

 

Votre santé est en votre main !

Et vous, quelles sont vos astuces pour limiter les perturbateurs endocriniens au quotidien ?

 

Affectueusement,

Kick My Mind

 

3 Responses

  1. […] produits toxiques et aux fameux perturbateurs endocriniens entraînant cancers et autres maladies. Pour en savoir plus sur les perturbateurs endocriniens : où sont-ils ? Comment les éviter […]

  2. […] Il en est de même pour la composition des cosmétiques décryptée dans un de mes articles précédent : les ingrédients un à un sont des perturbateurs endocriniens, donc l’ensemble du produit conventionnel peut être un facteur perturbateur endocrinien. D’ailleurs, voici comment repérer les perturbateurs endocriniens dans notre quotidien. […]

  3. […] Vive le greenwashing ! Pour en savoir plus et reconnaître les perturbateurs endocriniens. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.