Quand une pause s’impose

Posté dans : Humeurs 4
besoin-repos-pause-stop-nature-centrer-yoga-meditation

Dans mon article précédent « Déménagement, tri et minimalisme » je vous ai informé que je déménageais – non ah bon, avec un titre pareil, tu penses ? >_< – Alors oui j’ai déménagé et je suis à présent bien installée. Mais après le torrent, j’ai besoin de calme et de tranquillité…

Changement de vie

Comme je vous l’annonçais, après quatre années passées dans le Sud-Ouest j’ai décidé de m’installer en Normandie – mais qui donc quitte le soleil et la chaleur du Sud pour la grisaille du Nord ?! MOI – J’ai entendu cette phrase des milliers de fois quand j’ai annoncé mon départ ! Mais blague à part, c’est bien pour d’autres raisons que j’ai entrepris cette expédition ;-).

Oui expédition ! Car déménager des années de vie à l’autre bout de la France quand 800 kilomètres séparent, ce n’est pas chose simple… Et je ne déménageais pas seule, j’avais en bagage un cheval et deux chats – rien que ça, un convoi sur la route je vous dis ! –

Il faut dire que j’étais extrêmement stressée par le transport de mes petits êtres adorés. Ils n’avaient jamais fait autant de distance et c’est un transport délicat, surtout pour un cheval, car nous ne sommes jamais à l’abri que tout ne se passe pas comme prévu.

Nous sommes donc arrivés en terre inconnue dans une région, une ville que je ne connais pas. Tout est à explorer ! On perd donc ses repères aussi bien pour moi que pour mes animaux.

Quand le corps cache nos émotions

Ce nouvel épisode, chapitre, dans ma vie a donc été une période stressante… Mais je ne pensais pas autant ! Il y a eu un décalage entre ce que ma tête pensait et ce que mon corps ressentait. J’étais stressée, OK, c’est normal lors d’un déménagement et quand on quitte un travail, des personnes proches… !

Mais mon corps en a décidé autrement et a régit en conséquence. Ce qui est le plus important pour moi c’est le bien-être de mes animaux, le transport était donc source de problème, surtout pour mon cheval. Je n’ai pas dormi les nuits avant son départ, pas d’appétit, le ventre noué et je n’ai pas eu mes règles. C’est là que j’ai vu que mon corps en avait pris un coup et que le faible équilibre hormonal était chamboulé. Moi qui ai des cycles hyper réguliers, là ça n’arrivait pas.

Et vous savez quand elles se sont déclenchées ? Une heure après le départ, quand j’ai vu que mon cheval bien embarquer dans le van et qu’il n’était pas nerveux. Mon corps s’est détendu et tout était rentré dans l’ordre. C’est la première fois que ça m’arrive et j’ai pu expérimenter malgré moi, comme une gifle dans la gueule, les conséquences du stress sur nos corps et sur ce fragile équilibre féminin.

La suite s’est bien déroulée avec un déménagement et un aménagement plutôt faciles – merci les amis pour l’aide ! – malgré la route longue et des imprévus qui nous ont retardés, ça ne serait pas drôle sinon !

Besoin d’une pause

Je suis très contente et heureuse de cette nouvelle aventure, de cette nouvelle maison qui m’accueille. J’ai hâte de découvrir ma nouvelle région, d’explorer de nouveaux chemins de balade à cheval… Mais je sens que j’ai puisé dans mes ressources. J’ai poussé mon corps au maximum et je n’ai plus de batterie. Je n’avais pas eu ce sentiment lors de mes précédents déménagement – c’est peut-être la vieillesse qui arrive ! Ou simplement le fait que maintenant je m’écoute plus, je prête plus attention aux signaux que mon corps m’envoie… –

Et là, j’ai compris, je l’ai entendu et une pause s’impose !

Nouvelles attentes, nouveaux projets

J’ai quitté mon travail et embarqué dans cette nouvelle région avec un objectif de changer de vie. Aussi bien de vie personnelle, mais aussi et surtout professionnelle. J’ai envie de créer mon truc à moi, mon projet, mon entreprise. D’être mon propre chef.

Cela fait longtemps que ce projet grandi et mûri en moi. Il s’affine au fur et à mesure de mes expériences professionnelles, jusqu’à s’afficher complètement. Tous les morceaux du puzzle sont assemblés.

Je travaillais dans le domaine du marketing, communication et du web. Dans chacun de mes jobs il me manquait quelque chose : la créativité, la création, créer de mes mains.


Étant passionnée de cosmétiques naturels et par les vertus des plantes, j’ai décidé de devenir savonnière pour créer mes propres savons et ouvrir une savonnerie.

Ce projet n’est pas né du jour au lendemain, il a fallu du temps, expérimenter, et de nombreuses discussions avec mes amies sur « le sens de ma vie » pour en arriver à ce fait et cette idée. Je sais que c’est une chance de savoir ce que je veux faire, ce projet a surgi en moi avec une idée claire de ce que je veux entreprendre !

Maintenant il en est de mon devoir de ne pas le laisser tomber ; il faut que je tente et que je crois en ce projet » ! ! J’ai le droit d’échouer si ça ne marche pas, mais pas de ne pas essayer.

Mon plan d’action

La première chose que je vais faire c’est me reposer. Que mon corps et ma tête se remettent de cette expédition ! J’ai acheté le programme de yoga et méditation Karmasana de Georgia Horackova. Je ne fais pas de méditation régulière et je n’ai jamais fait de yoga. Ce programme d’un mois peut me faire du bien, me relaxer et me recentrer, je l’espère. Je vous dirai mon retour dans un prochain article.

Je vais prendre le temps de visiter cette nouvelle région, de recréer mes petites habitudes et routines, de découvrir de beaux endroits.

Je vais prendre le temps également de plus me consacrer au blog – j’ai plus de temps alors c’est l’occasion !Cela me fait énormément de bien de poser mes pensées par écrit, d’aborder et d’approfondir des sujets qui m’intéressent. C’est un peu comme un journal intime mais à l’échelle plus grande – et qui n’est au final pas vraiment intime puisque toutes les personnes qui arrivent sur mon blog peuvent me lire >_<’ –

J’ai regardé pour une formation de savonnier que je voudrais faire. C’est un sujet qu’il faut que j’approfondisse.

J’ai besoin de calme et de sérénité pour que des idées de savonnerie surgissent et que le projet avance. On ne peut pas avoir les idées claires et posées quand on est dans l’agitation. Il faut prendre du recul et j’espère avoir le temps nécessaire pour mettre tous mes projets en place, je vais tout faire pour !

Et vous, avez-vous des projets à venir ? Un déménagement de prévu ou juste fait ?
Comment gérez-vous ces nouvelles épreuves ?

Affectueusement,
Kick My Mind

4 Responses

  1. Lizie
    | Répondre

    Bonjour,
    Votre article me parle beaucoup et J’aimerai échanger avec vous à propos de votre déménagement.
    Pouvez vous, svp, me le faire savoir par mail.
    Bien Cordialement,
    Lizie

    • Kick My Mind
      | Répondre

      Bonjour, merci beaucoup !
      Oui bien sûr nous pouvons en discuter 🙂
      Vous avez un formulaire de contact sur le blog dans « contactez-moi » et mon adresse mail contact@kickmymind.com
      Dans l’attente de vous lire 😉

  2. Aurélia
    | Répondre

    Bonsoir ! Votre texte m’a beaucoup parlé… Il y a 3 ans, j’ai quitté mon emploi et déménagé. J’ai quitté ma verte Normandie pour le gris de la région parisienne. Franchement, je ne pensais pas que ça serait aussi dur. J’ai mis 2 ans à me faire à ce changement de vie. J’avais tout à reconstruire. Ça m’a épuisée. J’avais fait ce choix pour vivre avec mon Amoureux, alors j’ai mis du temps à me rendre compte que ce changement m’avait déboussolé plus que ce que je pensais. Je ne dis pas ça pour vous affoler, mais juste pour vous dire que vous faites bien de prendre le temps de faire le point et de recharger vos batteries. Je pense aussi que la méditation et le yoga vont vous faire du bien. En tout cas , pour moi, ça a été une révélation 🙂 Au plaisir d’échanger avec vous !

    • Kick My Mind
      | Répondre

      Merci Auréalia pour votre partage ! En effet, partir de la « campagne » verdoyante pour Paris ça déboussole. Il faut du temps à tout et pour tout, s’adapter à un changement de vie ne se fait pas comme ça, même si nous l’avons décidé… J’espère que vous vous êtes faites à la vie parisienne 🙂 Je profite à présent de temps pour moi et de visiter un peu la Normandie, qui est très jolie. C’est encore un nouveau paysage que je découvre, nous avons la chance en France d’avoir des décors divers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.