[DIY Cosmétique] Faire son propre macérat huileux de fleurs

Posté dans : Beauté, Recettes DIY 0

Je reviens sur une activité réalisée pendant le confinement : j’ai fait pour la première fois mon propre macérat et j’ai adoré ! Je vous partage donc les étapes pour faire vous aussi votre propre « huile » naturelle pour la peau. Oui c’était il y a un moment… Je reviens à vous après une longue absence car mon temps était pris par l’ouverture de mon entreprise ! Pour ceux qui ont loupé ce -gros- épisode, j’ai créé ma savonnerie artisanale 🙂

Prendre soin de sa peau naturellement, en plus c’est facile à faire et très économique !

Si vous avez un petit bout de jardin, vous avez probablement des fleurs, dont des pissenlits et des pâquerettes… Parfait ! Sinon ce sont des fleurs faciles à se procurer, il y en a partout !

faire-propre-macerat-huileux-diy-cosmetique-fait-maisaon-naturel-pissenlit-paquerette

Propriétés cosmétiques

Le pissenlit est un excellent soin réparateur pour les peaux abîmées et fragilisées. C’est également un allié pour traiter les problèmes de peau comme l’acné, le psoriasis, l’eczéma grâce à ses vertus purifiantes. A appliquer sur une plaie, des vergetures, des cors, le pissenlit protège votre peau.

La pâquerette agit sur l’inflammation des plaies et des hématomes. Cette fleur a plus d’un tour dans son sac ! Elle est tonifiante, apaisante, astringente, assouplissante, cicatrisante, décongestionnante et raffermissante. La pâquerette est donc très utile en cas de vergetures, cicatrices, peau fatiguée en manque d’élasticité et de fermeté.

Vous ne savez pas ce qu’est un macérât ? J’ai fait un article pour expliquer les différences entre une huile végétale et un macérat.

Matériel pour faire son macérat

Pour faire votre propre macérat, il vous faut :

  • des fleurs – logique 😉
  • de l’huile d’olive ou de tournesol bio en fonction de vos préférences, pour moi ce sera tournesol,
  • un gros bol ou bonbonne,
  • une passoire
  • des bouteilles ou pots en verre de préférence marbré pour le stockage.

Réalisation, les étapes à suivre

Récolter juste la partie des fleurs, les disposer à plat sur des plateaux c’est facile à manipuler. Et mettre à sécher plusieurs jours au soleil. Les rentrer la nuit et les ressortir que quand le soleil est présent.

macerat-secher-fleurs-pissenlit-paquerette

Après2-3 jours de séchage, on les met dans des pots non hermétiques (on enlève le joint caoutchouc ou on ne ferme pas totalement le bouchon) pour que l’air continue de circuler.

On arrose d’huile biologique jusqu’au 3/4 du bocal.

faire-propre-macerat-huileux-diy-cosmetique-fait-maisaon-naturel-pissenlit-paquerette3
macerat-emballer-protection-soleil-uv

On laisse les pots au soleil pour que la chaleur fasse son travail de macération, mais les UV ne doivent pas passer. On recouvre donc les bocaux de papier kraft ou de tissus.

On remue légèrement la macération tous les 2 jours environ.

Et c’est parti pour 4 semaines de macération !

Après un mois de macération, on filtre l’huile et c’est prêt, on peut utiliser le macérat huileux sur la peau 🙂

faire-propre-macerat-huileux-diy-cosmetique-fait-maisaon-naturel-pissenlit-paquerette7

Je vous prépare en prochain article des recettes cosmétiques à faire avec le macérat. Je vous ai confectionné des baumes et crème visage !

Ça arrive très vite sur le blog 😉

N’hésitez pas à me dire si vous tentez vous aussi de faire votre propre macérat !

Affectueusement,
Kick My Mind

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.