Kéfir : boisson désaltérante et bienfaisante pour le système digestif

Posté dans : Cuisine, Santé 66

Depuis l’été j’ai découvert le kéfir de fruits et je n’arrête pas d’en faire ! J’adore ! Très anciens et peu connus, focus sur ces petits grains pleins de mystère…

Kéfir, qu’est ce que c’est ?

recette-kefir-grains-fruit-boisson-sante-probiotique-systeme-digestif-probleme-corps-bienfaisant-fermentation-flore-intestin

Le kéfir est une boisson pétillante, grâce à la fermentation naturelle des grains de kéfir, au goût légèrement acidulé et sucré qui prend soin de notre flore intestinale ! Bien meilleur que le coca-cola, ce soda sain chargé en probiotique saura vous ravir !

Les grains de kéfir ressemblent à des petits cristaux translucides composés de micro-organismes : bactéries lactiques et levures. En somme, tout ce qu’on retrouve dans notre système digestif.

Les grains de kéfir sont donc vivants ! Ils se forment et se développent en contact de l’eau et du sucre. Le kéfir est une boisson vivante facile à faire mais il faut prendre soin des grains et les nourrir. Ils se nourrissent de sucre, c’est pour cela qu’après avoir fait sa boisson, on se retrouve avec une quantité encore plus importante de grains car ils se sont multipliés lors de la fermentation en mangeant le sucre. Si on ne prend pas soin de nos grains, ils peuvent mourir.

Il existe également du kéfir de lait mais ça n’est pas du tout la même chose, je ne parlerai ici que du kéfir de fruits.

On ne peut pas faire du commerce de grains de kéfir de fruits, ils se transmettent de personne en personne, avec amour <3
D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus, une surprise vous attend à la fin de l’article 🙂

Une origine floue

L’origine exacte du kéfir d’eau n’est pas connue. Certains disent que la première découverte du kéfir de fruits remonte à 1899 par M. Lutz. Il aurait trouvé des grains de kéfir dans l’eau sucrée de son figuier de Barbarie , le fruit d’un cactus mexicain.

Les grains de kéfir sont utilisés depuis longtemps dans la médecine populaire européenne et d’Asie centrale, très utilisés au Tibet et au Japon.

Les bienfaits sur la flore intestinale

Probiotique puissant

Le kéfir est très riche en nutriments et apporte des bactéries et levures utiles à la digestion et au bon fonctionnement de l’organisme. Il comprends des vitamines, des minéraux assimilables et des protéines complètes.

L’allié contre les problèmes digestifs

Le kéfir nettoie les intestins voire soulage certains désordres intestinaux
Il favorise le transit intestinal et contribue à un système digestif sain.

Améliore le système immunitaire

Les Russes pensent que la consommation régulière du kéfir améliore l’état général de la santé, il est d’ailleurs proposé aux patients séjournant dans les hôpitaux pour aider à combattre les infections et les maladies.
Le Kéfir contient du sélénio-méthionine qui est un anti-oxydant n’existant pas sous forme libre dans les aliments.

Bon pour le corps

Le kéfir détoxifie le foie et permet un meilleur métabolisme des toxines. Il rend la peau claire, réduit l’acné et l’eczéma. Il aide à bâtir des os forts et réduit les douleurs articulaires et peut même améliorer la vision.

Équilibre le système endocrinien

Le kéfir nettoie toutes les glandes du corps (surrénales, thyroïde, pituitaire ou hypophyse et glandes sexuelles) et aide donc à la régularité des cycles féminins.

soda-boisson-recette-kefir-grains-fruit-sante-probiotique-systeme-digestif-probleme-corps-bienfaisant-fermentation-flore-intestin

Comment faire son kéfir ?

La recette classique de kéfir de fruit

Ingrédients pour 1L de boisson :

1 à 2 cuillères à soupe de grains de kéfir d’eau

1L d’eau

50 g de sucre, blanc de préférence, ou blond bio (éviter sucres roux, complets ou autres). Ne pas diminuer la quantité car ils ont besoin de sucre pour vivre et se multiplier. Au bout
de 2-3 jours, il ne reste que 20% du sucre de départ, soit 10g/L, 10 fois moins qu’un jus de fruits du commerce !

1 figue sèche bio

1/2 citron jaune bio

Matériel :

  • 1 grand pot ou bocal en verre adapté à la quantité voulue (compter large)
  • 1 ou plusieurs bouteilles à joint pour limonade (prendre du solide !)
  • Outils en bois, plastique ou inox (pas d’autre métal) : cuillère, passoire, entonnoir

Première fermentation :

  • Mettre l’eau dans le grand pot et y dissoudre le sucre.
  • Ajouter les grains de kéfir, la figue, puis le citron en rondelles ou gros morceaux.
  • Laisser fermenter à température ambiante 24h à 48h (ajuster selon goût et température)
  • Mettre un bouchon ou un linge sur le bocal, inutile que ce soit hermétique.
  • On peut consommer la boisson et la garder au frigo, mais si on la veut plus pétillante et moins sucrée, procéder à la seconde fermentation.

Seconde fermentation :

  • Retirer les fruits
  • Filtrer avec une passoire en plastique ou inox pour récupérer les grains : ils se sont multipliés en se nourrissant du sucre.
  • Avec un entonnoir, transférer la boisson dans une bouteille à joint (type bouteille de limonade).
  • Laisser encore 24h à 48h (voire 72h selon le goût) à température ambiante.
  • Plus on attend, moins c’est sucré et plus c’est pétillant.
  • Penser à dégazer la bouteille au moins une fois par jour (voire plusieurs fois s’il fait chaud) en desserrant brièvement le joint.
  • Mettre enfin au frigo pour arrêter la fermentation ; la boisson se conserve plusieurs semaines.

Les variantes

On peut ajouter d’autres fruits selon l’envie, la saison et l’imagination : par exemple citron vert, orange, pamplemousse, mandarine, cerise, framboise, myrtille, pomme, mangue, fraises, pêche, gingembre, menthe…

Conservation des grains de kéfir de fruits

grain-recette-kefir-fruit-boisson-sante-probiotique-systeme-digestif-probleme-corps-bienfaisant-fermentation-flore-intestin

Que faire ensuite des grains?

  • On peut les utiliser pour redémarrer immédiatement une nouvelle première fermentation.
  • On peut également les mettre au repos au frigo dans un pot rempli d’eau avec un petit peu de sucre (1 cuillère à soupe pour 50 cL environ) ; changer l’eau régulièrement.
  • Pour les grains en trop (car ils se multiplient vite), les donner à d’autres personnes, les composter, les mettre dans les plantes…
  • Certaines sources parlent de la possibilité de les congeler et/ou les déshydrater, mais de nombreuses autres disent que cela présente un fort risque d’altérer les grains.

A force de faire du kéfir, je commence à avoir une vraie colonie de grains !
Je peux donc en donner volontiers si vous souhaitez tester cette boisson saine 🙂
Pour faire votre demande, laissez-moi un commentaire ci-dessous


Affectueusement,
Kick My Mind